Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Cent secondes de solitude

  • Trois verres, trois vins

    Le mois dernier, j'ai assisté à un cours d'oenologie à Brest assez captivant. Le sommelier a souhaité nous prouver par l'exemple l'intérêt que peut avoir le choix du verre dans ce domaine. Il a quasiment déclenché une insurrection parmi les participants, car chacun d'entre nous pensait qu'il nous présentait des vins différents à chacun alors qu'il avait servi le même vin à chacun, mais dans des verres très différents. Si vous prenez du vin juste pour étancher votre soif durant le repas, le verre que emploierez peut évidemment être n'importe lequel. En fait, vous pouvez tout à fait utiliser un verre Amora pour étancher votre soif ! Par exemple, je prends moi-même des verres très basiques pour le camping, privilégiant le côté pratique (la solidité). Néanmoins, pour les grands vins, il faut dire ce qui est : ils sont nettement plus appréciés dans des verres conçus pour. Si vous ne me croyez pas, dégustez donc le même vin dans deux ou trois verres de formes différentes. Vous aurez la sensation de boire deux ou trois vins de qualité différente ! Qu'on le veuille ou non, la saveur d’un vin change selon le type de verre dans lequel on le boit. Clairement, donc, pour déguster un vin millésimé durant une occasion spéciale, les verres à pied sont de rigueur. Ce n’est pas pour une fantaisie gratuite : un bon vin se déguste vraiment mieux dans un verre ad hoc. Vous pouvez comparer les verres à des écrans. N’importe quel écran vous permet de regarder un film, n'est-ce pas ? Eh bien, de même n’importe quel verre peut vous servir de contenant. Mais si vous vous y connaissez un tant soi peu, vous n'apprécierez pleinement le film que si vous faites appel à une télé haut de gamme. Il en va de même pour les verres à vin : c'est seulement dans des verres de qualité que vous pouvez déguster savourer et démêler toute la beauté d'un vin. Pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances en la matière, voilà le site où jai dégoté mon cours: l'oenologue qui l'animait était très pro. Pour en savoir davantage, je vous recommande la lecture du blog sur ce de cours d'oenologie à Brest qui est très bien rédigé sur ce sujet.

  • Lever le secret défense

    Des représentants des associations environnementales, de la France insoumise, du PCF et du Front de gauche ont sensibilisé les riverains du marché au chantier de démolition du fort de Vaujours. « Mettez les combinaisons et les masques. L’idée n’est pas d’être anxiogènes mais d’interpeller la population sur ce qui se passe au Fort de Vaujours », prévient Grégory Jurado, conseiller municipal d’opposition (FI) à Courtry, à l’origine du rassemblement dimanche à 9 h 30, sur la place du marché de Villeparisis. Cette action intervenait après la découverte cet été d’objets contaminés à l’uranium sur le site, et suite à une nouvelle réunion de la commission de suivi de site (CSS) mercredi dernier. Les élus et membres des associations environnementales présents ont été soutenus par Mathilde Panot, députée de la France insoumise du Val-de-Marne et par la conseillère régionale Sylvie Fuchs (PCF). « Nous réclamons une totale vérité sur les essais réalisés dans ce site par le Commissariat à l’énergie atomique durant cinquante ans. Cela passe par la levée du secret défense pour connaître les produits utilisés alors », explique Grégory Jurado. Un documentaire pour le magazine Complément d’enquête est actuellement en tournage *. Pour Franck Sureau, militant mitryen du Mouvement national de lutte pour l’environnement, « même l’Autorité de sûreté nucléaire était surprise. Les travaux de démolition se poursuivent, nous pensons aussi aux salariés ». « A Courtry, le pourcentage de décès par tumeur atteint 49 % chez les femmes contre 26 % en Île-de-France », alerte Maxime Laisney, candidat FI aux législatives 2017 sur la 10e circonscription (Chelles-Champs), d’après un document de travail confidentiel. Autre revendication : « Placoplatre a racheté le site et le décontamine lui-même pour ensuite exploiter le gypse alors qu’il s’agit d’un groupe industriel qui n’en a pas les compétences. La commission de suivi de site n’est pas suffisante », estime Grégory Jurado.

  • Evaluer un hébergeur

    La plupart de mes sites Internet ont tendance à devenir extrêmement chargés, allant des sites Web vidéo à certains podcasts et images à base de sites Internet. Par conséquent, ils sont beaucoup plus exigeants en termes de besoins de transfert d'information et d'espace de stockage. Habituellement, cela implique d'aller en utilisant une stratégie qui va bien au-delà de ce que je veux par rapport à d'autres caractéristiques, ou de devoir débourser des frais supplémentaires pour obtenir les mains sur le stockage nécessaire pour aider les sites Web.  J'ai découvert que pour devenir assez précis de presque tous les hôtes avec qui j'ai été, et tandis que dans la situation inhabituelle que j'ai été en mesure de trouver un hébergement à faible coût avec les demandes que je veux que la société continue de devenir peu fiable soit en raison de la vente, soit en ne pensant pas assez à leurs clients et en effectuant un entretien perturbateur presque chaque semaine. Ce que j'ai fini par faire est d'utiliser des comptes d'hébergement Web établis pour 5 ou si sites Web pour héberger un de mes propres afin que lorsque vous pouvez imaginer, avoir besoin de se connecter et sortir de nombreuses instances pour gérer plusieurs sites est irritant. Donc, il y a environ six mois, la chasse a commencé pour tout hôte qui pourrait être en mesure de vous offrir l'hébergement de mes sites Internet dans un compte particulier.  Cela m'a conduit à Bluehost. Au début, j'avais été méfiant parce qu'ils ne fournissent pas une garantie de remboursement comme une variété d'autres grands services. D'un autre côté, j'ai découvert de nombreux commentaires positifs sur le net ainsi qu'un certain nombre d'amis proches ont eu de grandes expériences avec Blue Host, donc j'ai produit la sélection qu'il n'y avait pas à éliminer. En ce qui me concerne, Blue Host correspond exactement à 2000 Go ou transfert de données et 200 Go de stockage - beaucoup pour que même un certain nombre de mes sites internet soient hébergés sur un seul compte. De plus Bluehost vous offre une quantité non négligeable de possibilités de messagerie et de bases de données MySQL en même temps que de fantastiques ressources en ligne pour les petites entreprises.  Donc, pour tout le monde, j'aime Bluehost mais c'est dommage qu'ils ne fournissent pas de garantie de remboursement, car cela pourrait bien empêcher beaucoup de personnes de s'inscrire pour commencer, et je choisirais d'attendre encore quelques mois avant de donner cet hôte un total des pouces, mais de ce que j'ai vu jusqu'à maintenant - vous ne pouvez pas vraiment échouer avec Bluehost. Retrouvez toutes les infos sur spécialiste en référencement naturel à Lille.